Lettres aux actionnaires

Chers actionnaires,

Une fois encore merci de nous faire confiance dans cette implantation dans une zone géographique à forte croissance. La construction de notre usine de désalinisation à Haifa nous a permis de nous ancrer dans le cœur du littoral Israélien, prouvant ainsi notre implication dans le développement économique d’une zone en pleine expansion. Le marché de l’eau potable est en pleine croissance, la demande se faisant de plus en plus pressante. La conjoncture nationale est favorable à notre entreprise puisque les chiffres concernant l’économie sont bons, je cite la banque Israélienne : « Au cours du troisième trimestre de 2010, le rythme annuel de l’inflation est retombé à 2,4%, le PIB a augmenté de 4,5% en rythme annuel et l’économie israélienne se rapproche du plein emploi ».

Les résultats prévus de la commercialisation de l’eau potable et non potable pour l’agriculture nous a permis à moyen terme l’investissement dans une plateforme offshore de désalinisation, celle-ci, située au large de Netanya, nous offre une zone géographique plus large, mais sans subir la concurrence de l’usine de dessalement d’Areva basé à Ashkelon. Les bénéfices futurs permettront d’augmenter vos dividendes, la capitalisation plus importante encore de l’entreprise et la création d’une usine de mise en bouteille pour ainsi augmenter notre champ d’action et toucher une population jusque-là non présente dans la consommation d’eau potable au robinet.

De son côté l’état israélien nous a réaffirmé son soutien et nous pouvons espérer une grande liberté d’action, sans pour autant recevoir de subventions ou d’aides particulières. Notre indépendance politique est primordiale.
Nos premiers résultats sont encourageants, en effet plusieurs contrats supplémentaires ont été signés concernant la distribution de l’eau potable. Un marché a été conclu avec la chambre d’agriculture israélienne, concernant l’approvisionnement en eau non potable pour l’arrosage des cultures. En effet les coûts de productions sont faibles et l’acheminement aisé, ce qui permet d’augmenter la valeur ajoutée de notre service.

Concernant l’organisation interne de l’entreprise, le nombre d’ouvriers vient d’être augmenté de 25% portant le nombre total à 125. De nouveaux techniciens ont été formés permettant d’augmenter notre capacité de production. Un directeur RH vient d’être employé à plein temps, gérant les quelques difficultés d’intégration des ouvriers et techniciens qui proviennent tous d’Israël, avec la méthode de travail occidentale. Vu le nombre de salariés (170), cette nomination n’a rien d’obsolète. Le directeur commercial engagé, n’ayant pas les compétences nécessaires dans un marché très technique a été remplacé par un commercial/ancien technicien. Ce remplacement nous permettra d’être à même de répondre aux demandes nouvelles et aux évolutions du marché. Le système de veille mis en place évolue, le fait que le nombre d’usines de dessalement augmente à vitesse croissante et que la production au m3 à doublé en 6 ans, nous oblige à surveiller l’évolution du marché et à augmenter notre production sur les 3 prochaines années.

Notre contrôle des coûts et notre politique d’économie d’échelle permet de produire le m3 d’eau à 0.7 centimes d’euro, nous rapprochant de notre concurrent indirect –car éloigné géographiquement- (Ashkelon) qui produit à 0.5 centime d’euro. Cependant notre objectif est d’utiliser les énergies renouvelables pour réduire encore plus nos coûts, nous pourrions alors descendre sous la barre des 0.5 centimes d’euro par m 3.

Concernant les objectifs futurs, nous espérons une rentabilité assez importante pour pouvoir construire développer notre plateforme offshore et commencer les travaux fin 2011, bien qu’un emprunt sera surement nécessaire.
Les bénéfices retirés permettront de créer une usine de mise en bouteille qui sera basée à Haïfa, mi-2012. En effet, une population aisée est présente et une demande est ressentie. La diversification vers des boissons gazeuses, aromatisées est à l’étude par le bureau de R&D.

Pour finir, notre contrôle des coûts permet d‘éviter les dépenses inutiles et de créer une base solide pour le développement futur de l’entreprise. L’entreprise se développe de façon exponentielle, le marché est demandeur, les innovations nombreuses et les prévisions de l’économie israélienne très favorables. Les perspectives d’évolution et de rentabilité sont très bonnes.
AquaFresh est sur une pente ascendante qu’elle gravit avec force et rapidité, nous espérons que vous avez conscience de cela, et que vous continuerez à nous soutenir.

Edit